LAMA #02

vendredi 26 juin 2009


Doëlan rive gauche // au pied du phare vert

 

Les Chevals




Jazz en roue libre, rock’n’roll sioux ou reggae vaudou, ils se jouent des étiquettes… Appelez-les fanfare si ça vous chante, appelez-les musique, appelez-les animals, mais surtout appelez-les dada !


Formation à l’instrumentation atypique de six cuivres, une guitare électrique, une batterie dissociée et une vingtaine de coquillages, LES CHEVALS sont nés sur la scène alternative parisienne.

Ces neufs musiciens turbulents prennent plaisir à emprunter tous les sentiers de traverse et ont plus d’une perle sous le sabot.

Ils possèdent une particularité organique inhabituelle : les conques, des coquillages qu’ils utilisent comme des instruments.


De figures de style funky en ambiances fantasques et intemporelles, un univers chic et sauvage... à découvrir au galop !


Instruments à part entière, leurs coquillages sont aussi leur symbole, une trouvaille où la sonorité subtile des conques apporte un contrepoint harmonique à la section rythmique et aux mélodies des cuivres, tantôt accompagnant les thèmes en accords, tantôt prenant une place prédominante dans les compositions.

Influencés par des musiques de tous horizons LES CHEVALS trouvent leur singularité dans un son coloré, vif et généreux, très identifiable.


En 2003, ils entrent dans le programme « Francophonie Diffusion » et leur musique trotte sur les ondes de 50 radios francophones.

Repérés par Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff en 2004, ils composent et arrangent la musique d’un spectacle hommage à Jacques Tati. S’ensuivent une dizaine de représentations au Palais de Chaillot à Paris, ainsi qu’une tournée en France et en Allemagne, au Festival International du Film de Berlin.


Leur second album [KõnKman] est sorti le 13 mars 2007 chez Irfan le Label. Pour l’occasion, le groupe s’est enrichi de quelques invités : Fantazio, Loïc Lantoine et François Pierron, figures tout aussi hors normes du paysage musical français.


En 2007, on retrouve LES CHEVALS sur deux compilations : « Zic de Rue », sortie chez Wagram Music. « Le son de Ménilmontant » de Fairplaylist dont le but est de militer pour favoriser la diversité culturelle et ouvrir des perspectives plus équitables et plus écologiques dans l'industrie de la musique.


Depuis mai 2009, ils sont les invités de Lenny Kravitz sur sa tournée européenne.


Et le 26 juin 2009, ils ont enchanté la rive gauche du port de Doëlan...