LAMA #04

vendredi 28 août 2009


Hangar à bateaux / Pouldu Naval / Kerharo

 

Le trio La Soustraction des Fleurs est venu présenter, en acoustique,

« l'après de l'avant ».


Avec Frédéric Aurier (violon), Sylvain Lemêtre (zarb)

et Jean-François Vrod (violon, voix).


Un long travail autour de la mémoire, des archives, des traces, de ce qui reste ou s’évapore...

Un spectacle / concert en 6 mouvements.


Jean-François Vrod est un musicien incroyable, aussi bien compositeur de musiques contemporaines qu'interprète de musiques traditionnelles, ou l'inverse. Il explore le violon populaire et l'acoustique en général de très multiples manières, comme un terrain de jeu sans cesse renouvelé. Son charisme et son énergie communicative n'ont d'égal que la qualité de son jeu.


Frédéric Aurier est né en Auvergne. À quatorze ans, sa rencontre décisive avec Jean-François Vrod le pousse à explorer de front les deux traditions, savante et populaire... Il reste curieux de toutes les musiques et, outre son activité de chambriste, il participe à de nombreuses créations contemporaines en soliste ou en petit ensemble, avec danse ou électroacoustique, théâtre ou projection d’images.


Sylvain Lemêtre est le contraire d’un spécialiste, et, par sa formation de « multi-percussioniste », il est prêt à tout pour assouvir sa soif de curiosité. L’apprentissage de la technique du zarb, tambour iranien, occupe une place importante dans son parcours. Avec La Soustraction des Fleurs, il est amené à élaborer des dispositifs et des modes de jeu nouveaux pour le zarb.